Nos services

 

Coder correctement une prestation médicale est un exercice complexe,
à la croisée de toutes les actes médicaux.
Il doit intégrer chaque soin en tenant compte du diagnostic principal et des diagnostics supplémentaires, mais aussi
des suites de traitements, des thérapies complémentaires etc.

Nous codons en moyenne entre 700 et 1'200 cas par semaine.
Nous avons développé trois outils et tout une plateforme informatique pour soutenir le codage.

 

Nous offrons des prestations de codage adaptées aux besoins des établissements hospitaliers. Nous proposons aussi l’optimisation du codage pour mettre à niveau les connaissances des codeurs
et, s’il y a lieu, refacturer aux assurances

les prestations qui ont été codées de manière incomplète.

Délégation
complète du codage

Externalisez le codage pour consacrer vos ressources aux soins.

Délégation
partielle

Engagez Swisscoding pour renforcer votre équipe ou remplacer un codeur.

Dépannage
ponctuel au codage

Faites appel à Swisscoding pour absorber une surcharge ponctuelle.

Optimisation
du codage

L’optimisation du codage consiste à analyser tout écart, erreur, lacune ou imprécision dans les dossiers traités et à s’en servir de base pour améliorer les connaissances des codeurs.

Swisscoding

Coder juste ou juste coder ? 

Leader suisse du codage médical, Swisscoding assure le codage et les tâches administratives liées pour 27 établissements : codage, gestion des retours, management, formations, documentation, audits, facturation, échanges avec les assureurs et gestion des contestations.

Heart & Hands_edited_edited.png

Le codage médical en Suisse

Les codeurs, essentiels à la santé financière

des hôpitaux, sont rares sur le marché suisse.

 

Le codage médical joue un rôle primordial sur les revenus. Toutes les prestations médicales de l’assurance de base sont facturées par des équipes de codeurs. Ces prestations représentent 60 à 80% du chiffre d’affaire d’un établissement.

 

Aujourd’hui pourtant, malgré leur rôle crucial en termes de revenus, les codeurs ne trouvent pas tous les appuis dont ils ont besoin. D’une part, formations continues et outils informatiques performants font défaut, et d’autre part, les équipes médicales ne comprennent pas les besoins du codage.

 

En dehors des hôpitaux universitaires, la formation continue au codage est quasi inexistante en Suisse. Les outils informatiques de première génération touchent à leurs limites. La documentation médicale, essentielle à la précision du codage, ne suit pas, faute de processus clairement définis.

 

Coder correctement une prestation médicale est un exercice complexe, à la croisée de toutes les actes médicaux. Il doit intégrer chaque soin en tenant compte du diagnostic principal et des diagnostics supplémentaires, mais aussi des suites de traitements, des thérapies complémentaires etc.

 

Les chiffres qui parlent pour nous

7

Années d'expérience

27

Hôpitaux partenaires

900

Cas par semaine

1200

Règles de contrôle

5%

Gain d'efficience

Besoin de plus d'informations ?

Si vous avez besoin d'assistance, n'hésitez pas à nous contacter.